Une unité de méthanisation agricole en Normandie

par 

BREKKI ENERGIE

Prêt rémunéré - 72 mois - 8,70%

Financez une unité de méthanisation à la ferme pour améliorer la résilience d'un élevage laitier normand.

Normandie

Bricqueville-sur-Mer, France

100%

484

Prêteurs

321 000 €

sur 321 000 €

Projet financé !

Le 9 juillet 2024

En soutenant ce projet, vous oeuvrez pour :

Impact du projet

575 foyers

alimentés en énergie renouvelable

261 hectares

de surface agricole préservée

5 emplois

créés ou maintenus


Détails de l’investissement

Taux d'intérêt

8,70 % / an *


Remboursement capital

In fine


Versement intérêts

Mensuel


Durée

72 mois


Rang de remboursement

Junior


Montant min. / max.

100 € / Pas de limite


Télécharger la fiche d'informations clés sur l'investissement

*Voir les modalités de définition du taux d’intérêt


Plan de financement

Montant financé sur MiiMOSA

321 000

+ Apport

145 000 €

+ Prêts bancaires

4 234 000 €


= Total nécessaire au projet

4 700 000

Présentation du projet

L'exploitation agricole

Laurent LETOUZEY

Laurent LETOUZEY, agriculteur de 48 ans, gère le GAEC de la Blanche Maison depuis 1997. Il a repris l'exploitation familiale et a depuis procédé a de nombreux investissements afin de moderniser la ferme et d'améliorer sa résilience économique et environnementale. 

Aujourd'hui, l'exploitation exploite 261 ha de SAU (Surface Agricole Utile) et produit près de 1 400 000 litres de lait par an grâce à ses 130 vaches laitières. 

L'unité de méthanisation permettra de valoriser entre autres les effluents produits par les vaches et leur suite et ainsi d'améliorer l'autonomie et la résilience de l'exploitation. 

 

Les objectifs

La réalisation du projet permettra de répondre à plusieurs des objectifs du chef d'exploitation :

  • Valoriser économiquement les effluents d'élevage produits par les animaux et améliorer le bilan carbone de l'exploitation ;
  • Avoir une couverture du sol plus importante sur l’année en semant des CIVEs (Cultures Intermédiaires à Vocation Énergétique) et limiter ainsi l'érosion des sols et l'utilisation de produits phytosanitaires ;
  • Réduire l’utilisation d’engrais minéraux (en utilisant le digestat issu de la méthanisation)
  • Renforcer l’emploi sur l’exploitation et sécuriser une future installation pour son fils.

Les économies de CO2 permises par le projet sont estimées à 1 400 t eq.CO2/an.

 

Le Projet

Le choix du site 

L’unité de méthanisation sera construite par la SAS BREKKI ENERGIE, et sera implantée dans le prolongement de la ferme du GAEC de la Blanche Maison. Les parcelles d’assises de la méthanisation sont immédiatement voisines de l’exploitation agricole ce qui permettra de limiter les flux routiers. De même, les effluents d'élevage seront sur place ce qui limitera les odeurs. 

Emplacement du site de méthanisation

Les installations

Les points notables concernant le process sont les suivants :

  • Le projet consiste en une installation de méthanisation en injection à la ferme ;
  • Le procédé retenu est un procédé infiniment mélangé, mésophile ;
  • La nature des intrants permet de ne pas prévoir de prétraitement des intrants tels que modules d’hygiénisation ou autre ;
  • Le dimensionnement des cuves de digestion ainsi que des autres éléments de process permet d'envisager une évolutivité confortable sans investissements supplémentaires.

 La ration 

Les intrants considérés dans la ration proviennent à 100 % de l’exploitation agricole :

  • Effluents d'élevage (fumiers et lisiers) : Ils proviennent des vaches laitières et des élèves
  • CIVEs : une marge de sécurité est conservée pour produire des CIVEs, afin de faire face aux aléas climatiques ;
  • Maïs ensilage : le porteur de projet a fait le choix d’aller en deçà de la limite réglementaire (15%), ceci afin de ne pas impacter l'autonomie fourragère du troupeau ;
  • Paille : elle provient des résidus de la culture des céréales.
Source : BP client / Data room MiiMOSA

La production de biométhane

L'unité de méthanisation injectera environ 68 Nm3/h de biométhane dans le réseau GRDF. La vente du biométhane est contractualisée avec Engie pour une durée de 15 ans à compter de la mise en service de l'unité. 

Cette production correspond à la consommation annuelle de gaz de 575 foyers, et permettra l'économie de 1 400 teq.CO2/an. 

À quoi va servir la collecte ?

L'ensemble des autorisations administratives sont obtenues et purgées de tout recours. Les démarches de financement bancaires sont en cours de finalisation.

Les banques partenaires ont demandé un apport de quasi-fonds propres complémentaire afin de consolider le plan de financement du projet. Cet apport supplémentaire est matérialisé par cette collecte MiiMOSA.

Comme souvent dans ce type de projet, le financement MiiMOSA sera de rang junior. Une dette de rang junior (ou dette subordonnée) est conditionnée par le remboursement d’une dette supérieure, dite dette senior. En d’autres termes, le prêteur accepte de n’être remboursé qu’à la condition que les prêteurs bancaires le soient préalablement. Une dette junior bénéficie en contrepartie d’une meilleure rémunération.

Laurent et l'ensemble de ses partenaires vous remercient!


L'entreprise

Nom :

BREKKI ENERGIE

Localisation

Bricqueville-sur-Mer, France

Simuler mes intérêts

En investissant

Sur 72 mois à un taux d’intérêt de 8,70%

Je percevrai - soit - d'intérêts*.

Fiscalité


En tant que personne physique (et hors cas de dispense), les intérêts que vous percevez en contrepartie des sommes prêtées sont soumis à un prélèvement forfaitaire de 30% (cotisations sociales CSG-CRDS et impôt sur le revenu).

En savoir plus sur la fiscalité du financement participatif.

Aucun frais


Il n'existe aucun frais pour les investisseurs.

Tout savoir sur les frais appliqués par MiiMOSA.

Analyse MiiMOSA

Facteurs Clés de Succès


  • Cohérence et prudence du plan d’approvisionnement : autonomie à 100 % et rayon d’approvisionnement d’environ 5 km

  • Évolutivité de l’outil de production permettant de dépasser les objectifs de production sans investissements supplémentaires

  • Ration peu coûteuse grâce aux effluents de l’exploitation

  • Partenaires techniques reconnus

  • Contrat de rachat de gaz sur 15 ans

Points de Vigilance


  • Subordination de la dette MiiMOSA à la dette sénior

  • Risque de perte en capital et risque d’illiquidité

  • Risques industriels inhérents à cette typologie de projet

  • Retard des travaux

Mentions règlementaires

Délai de réflexion

Conformément à l’article 22 du Règlement (UE) 2020/1503 du Parlement européen et du Conseil du 7 octobre 2020 relatif aux prestataires européens de services de financement participatif pour les entrepreneurs, les investisseurs non avertis disposent d’une période de réflexion de 4 jours minimum à compter du moment où une offre d’investissement est réalisée.

Risques

Votre investissement n'est pas couvert par les systèmes de garantie des dépôts établis conformément à la directive 2014/49/UE du Parlement européen et du Conseil. Votre investissement n'est pas non plus couvert par les systèmes d'indemnisation des investisseurs établis conformément à la directive 97/9/CE du Parlement européen et du Conseil. Plus le taux est élevé, plus le risque de perte en capital ou d'impayé des intérêts est important. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Conflit d'intérêt

MiiMOSA s'engage à n'avoir aucune participation dans une quelconque offre de financement participatif sur sa plateforme.

Voir notre Politique de gestion des conflits d'intérêts.

1

Sélectionnez un projet

en fonction de la thématique, du rendement et des conditions de remboursement.

2

Déterminez le montant

et finalisez votre placement en créant votre compte en quelques minutes.

3

Investissez votre argent

et percevez jusqu'à 10% d'intérêts annuels bruts.

4

Percevez vos remboursements

et réinvestissez ou retirez votre argent gratuitement.