Repeuplement de ruches

par 

Serge LOURMIÈRES

Don avec contrepartie

Aidez-moi à repeupler mes ruches tuées par les frelons...

Occitanie

31310 Montesquieu-Volvestre, France

92%

55

Contributeurs

7 jours

restants

3 695 €

sur 4 000 €

Votre contribution vous sera intégralement remboursée si le projet n'atteint pas 60% de son objectif.

En soutenant ce projet, vous oeuvrez pour :

Présentation du projet

Bonjour à tous,

Je viens vers vous pour de l'aide, du soutien. Je suis apiculteur, et une nouvelle fois les frelons asiatique m'ont fait de gros dégâts...

Mon histoire : comment les abeilles sont venues me chercher ?

À ce moment là, je passais par un changement de situation total. Divorce, région et plus de travail en ayant une enfant à charge en bas âge. Dans le petit hameau où j'occupais un studio, le propriétaire vient me voir car il a des abeilles qui sont rentrées dans sa maison et il ne sait pas quoi faire. Ben, moi non plus à l' époque...

Nous décidons d'appeler des apiculteurs qui puissent résoudre le problème. Suite à cela, un matin, je vois une voiture s'arrêter, je vais voir le monsieur qui me dit : "Je vous ai apporté une ruchette pour pouvoir piéger les abeilles" puis il me la laisse. Je ne l'ai jamais revu...

Un après-midi, faisant mon footing, je passe à côté d' un rucher et là un petit essaim est suspendu à un tronc d'arbre qui tient par le lierre. J'appelle l'apiculteur et reviens avec ma fille pour lui montrer. L'apiculteur arrive avec son matériel, on discute. Je lui dis mon grand-père avait toujours une ou deux ruches dont il s'occupait (nous, enfants on a eu droit à quelques piqures). Il me dit qu'il a une vielle ruche qu'il allait détruire, me propose de la récupérer et me la donne.

Me voilà en charge d'un petit essaim et d'une ruche à restaurer.

Pour se faire je vais m'enquérir d'un enfumoir, un lève cadre, une vareuse et des gants.

Un autre matin, un agriculteur m'alerte sur un essaim d'abeilles dans un arbre le long de la route. Il me demande de le sortir sinon les pompiers vont le détruire ! Je me présente devant l'arbre effectivement des abeilles entre et sortent par deux trous dans le tronc. Je vais chercher une scie égoïne pour ouvrir une fenêtre dans le tronc. Et là, surprise, le tronc est remplit de cires bâties... J'y ai passé toute mon après-midi jusqu'au soir, pour sortir les rayons un à un, les fixer sur les cadres dans une concentration extrême pour ne pas écraser d'abeilles.

Ce soir là , je me suis endormis avec le bourdonnement des abeilles ! 

En fin d'été ce fut ma première récolte de miel. Un apiculteur était née ! Depuis, je suis arrivé à Toulouse avec 8 ruches. J'ai demandé si je pouvais les placer à "La Ferme des Cinquante" à Ramonvilles St Agnes. 

De ce premier rucher est venu mon intitulé : 

"Le Rucher de Mange-Pommes"

Sur ce rucher je récoltais un miel de Tilleul/ Ronce et du pollen de ronce.

Serge Lourmières en train de contrôler la quantité de miel présente dans une ruche. Photo DDM. Découvrez une reine sur la photo de droite.

                              

J'ai, peu à peu développé cette activité et ayant un peu plus de récolte je me suis mis à chercher des marchés pour proposer : le miel, le pollen, le miel en rayon, les bonbons au miel, le pain d'épices, la propolis. Le tout, avec pour souhait, de faire découvrir le fruit du travail des abeilles sans intermédiaires. Et, aussi, partager ce qui est devenu pour moi une passion. Faire découvrir de vrais parfums, saveurs, liés à telle plante ou autre. Notamment pour les enfants, mais aussi, les personnes âgées qui font un voyage dans le temps, retrouvant les goûts de leur enfance...

Je suis heureux de cela. (Merci les Abeilles! Mission accomplie!)

Découvrez notre belle vidéo ici !

Aujourd'hui, je propose mon miel sur deux marchés à côté de Toulouse (31) : 

- Cugnaux le samedi matin (Marchés Cugnaux)

- L'Union le dimanche matin

Je serai ravi de vous y voir, n'hésitez pas à passer ! Pour partager un moment en goutant le miel.

Je vous invite à découvrir ces quelques lignes d'un article :

Il fait beau, les abeilles  montent le miel pour libérer les alvéoles car la Reine a repris la ponte et il lui faut de la place pour poser ses oeufs ,elle doit redévelopper sa colonie pour la pollinisation des fleurs à venir...

Serge Lourmières est un apiculteur local qui présente ses produits au marché de Cugnaux depuis 20 ans. En exposant ses miels, sa gelée royale, son pollen et son pain d'épices. Une âme de jardinier et d'arboriste.

Le quotidien de Serge est au milieu des lavandes, du romarin, du buis, de la sauge et des saules qu'il a plantés. Pour obtenir des miels de différents arômes tels que le miel acacia ou le miel tilleul ronce, l'apiculteur doit avoir une âme de jardinier et d'arboriste. Il doit offrir aux pollinisatrices une grande diversité de fleurs et de sèves à butiner. Il explique «un miel est liquide lorsqu'il reçoit plus de fructose, notamment en montagne».

Serge rend visite à «ses filles» chaque semaine. Protégé par une vareuse, et par un enfumoir de copeaux de bois distillés qu'il utilise à la manière d'un soufflet, il contrôle l'état des alvéoles, «plus elles sont gonflées, plus la récolte du miel est proche». Serge protège ses collègues de travail de la teigne et des souris un peu trop gourmandes. Et qu'on ne lui rappelle pas que ses gentilles abeilles peuvent aussi piquer, il les défend «je dis merci à l'abeille car sa piqûre est bonne pour le rhumatisme». En les vénérant, Serge se révèle être leur plus grand admirateur, «vous en connaissez beaucoup qui perdent leur vie pour se défendre, et qui en plus vous soigne ?».

Gare à celui qui viendrait embêter ses protégées !

                                               

Je viens vers vous, pour de l'aide, du soutien, après de nombreux aléas (humains et prédateurs). Le frelon asiatique décime les colonies, je m'interroge sur le sens de mon travail, pourtant beau, avec les abeilles qui manifestent vraiment la vie sur notre belle terre et élaborent une nourriture si noble ! Voici quelques photos :

                                    

Je me suis toujours débrouillé tout seul. Ne comptant pas les heures.

À quoi va servir la collecte ?

La collecte va me servir à reprendre toutes les ruches mortes, les repeupler, remettre de la vie, là où elle à disparue (une ruche, un rucher sans abeilles c'est bien vide, triste).

Il n' y a pas si longtemps j'ai découvert MiiMOSA cette plateforme qui propose le soutien de projets. 

C'est pour moi une démarche, une nouvelle étape qui fait sens. Ne plus porter seul mon métier d'apiculteur mais vous ralliez au soutient des abeilles.

Aujourd'hui j'ai besoin de 6 000 € pour me permettre de racheter des essaims afin de repeupler mes ruches et relancer mon activité et ainsi répondre au besoin de ma clientèle, que je remercie pour sa fidélité. 

Un premier palier est fixé à 4 000€ et le second à 6 000€.

Enfin, si la collecte évolue bien, j'ai fixé un troisième palier à 10 000€ qui me permettrait d'acheter un véhicule (4x4) afin de faciliter mes déplacements pour aller voir les ruches.

Si vous le souhaitez, vous pouvez contribuer à cette collecte en m'envoyant un chèque à cette adresse : 

Serge LOURMIERES, Lieu-dit Le Priou, 31310 MONTESQUIEU VOLVESTRE

Je reverserai votre contribution sur MiiMOSA et vous aurez bien entendu accès aux contreparties.

Merci à celles, ceux qui voudront bien m'épauler.

Contreparties

Pour 10 euros ou plus

Votre nom noté dans la miellerie

Créer un livre d'or où chaque contributeur sera inscrit. En ce sens, si vous voulez bien rédiger une pensée pour nos Abeilles ! J' en serai heureux.

Choisie 7 fois

Pour 20 euros ou plus

Un paquet de bonbons au miel de mes ruches

Bonbons que vous ne trouverez pas dans le commerce !

Quantité restante

13


Disponibilité

avril 2024


Livraison

Nationale


Choisie 7 fois

Pour 20 euros ou plus

Un pain d'épices

Pain d'épices bio fait maison, à retirer sur mes marchés.

Quantité restante

7


Disponibilité

avril 2024


Livraison

À retirer sur place


Choisie 13 fois

Coup de

Pour 50 euros ou plus

Miel en rayon

Rayon découpé dans un cadre et mis dans une boite translucide. À retirer sur mes marchés.

Quantité restante

3


Disponibilité

juin 2024


Livraison

Locale


Choisie 7 fois

Pour 75 euros ou plus

Participer à un marché

M'accompagner au marché et partager se moment convivial, d'écoute et de présentation de mes produits.

Quantité restante

19


Choisie 1 fois

Pour 100 euros ou plus

Aller récolter un essaim à la saison

Partir récupérer un essaim quant on m'appelle.

Quantité restante

8


Choisie 2 fois

Pour 200 euros ou plus

Visite d'un rucher

Visite de ruches, moment partagé avec les abeilles et leur vie !

Quantité restante

19


Choisie 1 fois

Don libre

1

Sélectionnez un projet

en fonction de la thématique, de sa localisation ou des contreparties.

2

Choisissez une contrepartie

et ajustez si vous le souhaitez le montant de votre contribution.

3

Recevez vos produits

ou profitez des séjours et expériences que vous avez choisis.

4

Partagez votre expérience

sur les réseaux sociaux @miimosa_fr pour continuer de soutenir le projet et son porteur.

J-18

Prêt rémunéré

8,00%

Une unité de méthanisation au coeur des Pays de la Loire

Climat

Énergies renouvelables

Emplois et territoires

259 285 € collectés

Objectif 400 000 €

64%

lg biomethane

72300 Solesmes, France