Produire et vendre des légumes sur la plaine de Sarliève

par 

Ferme de Sarliève

Don avec contrepartie

Développer une activité maraîchage sur la Ferme de Sarliève en sécurisant l'accès à l'eau et en assurant la vente de proximité des légumes

Auvergne-Rhône-Alpes

La Roche-Blanche, France

65%

95

Contributeurs

2 jours

restants

13 000 €

sur 20 000 €

Votre contribution vous sera intégralement remboursée si le projet n'atteint pas 60% de son objectif.

En soutenant ce projet, vous oeuvrez pour :

Présentation du projet

Organisée en SCIC (Société Coopérative d'Intérêt Collectif), la Ferme de Sarliève a débuté ses activités en Novembre 2021, sur 80 ha, actuellement en cours d’acquisition par Terre de Liens. Sur ces terres, localisées sur trois communes au pied du Plateau de Gergovie et précédemment dédiées aux grandes cultures céréalières, c’est une ferme en polyculture-élevage et agriculture biologique qui se met progressivement en place. Au delà de sa dimension agricole, la Ferme de Sarliève a initié une véritable renaturation de son espace (déjà plus de 3,3 km de haies plantées lors de chantiers citoyens !). De par sa localisation péri-urbaine, la ferme s'efforce de faire découvrir aux habitants de l'agglomération clermontoise les pratiques de ceux qui les nourrissent. Elle est aussi un lieu d'expérimentation sociale (les SCIC ne sont pas répandues en agriculture) et sociétale. 

Si l’essentiel des parcelles de la Ferme reste dédié aux grandes cultures (notamment céréales), elles intègrent désormais la culture de blé panifiable. Les premiers essais sur un ha sont déjà concluants : nous en avons semé 7 ha cette année avec en vue la production de pain à destination de circuits courts ! La ferme intègre également une pépinière d'arbres et accueille des brebis depuis le printemps 2022.

Par ailleurs, en 2023, Mélaine - qui a été recrutée sur ce profil - a initié l’atelier maraîchage de la ferme. S’il s’avère, au regard de cette première année d'expérience, que les sols de Sarliève conviennent bien à la plupart des légumes, il nous faut, pour poursuivre cette activité dans des conditions économiquement satisfaisantes, rapidement améliorer d'une part nos conditions d'accès à l'eau d'irrigation et, d'autre part, nos conditions de vente de proximité. Si possible dès cette année, il nous faudrait aussi améliorer les conditions techniques de production de certains légumes.

Pour tout cela, nous avons besoin de votre soutien !

Nous permettre un usage économe de la ressource en eau.

La Plaine de Sarliève est un ancien lac, drainé depuis le XVIe siècle, parcourue par des fossés appelées « rases ». Ces dernières véhiculent des eaux de piètres qualités et si la ferme est impliquée (avec l’Agence de Bassin) dans une démarche visant à leur amélioration, elles ne sont pas utilisables. Par ailleurs, des forages ont révélé la présence d’une eau impropre à l’irrigation (salinité élevée liée à la géologie locale). En 2023, les arrosages ont été réalisés à partir d’eau amenée en tracteur par citerne, une solution coûteuse en temps et énergie et donc non pérenne.

Pour assurer l’avenir de notre activité maraîchère, nous  avons fait le choix d’un double approvisionnement en eau pour notre système d'irrigation en goutte à goutte, économe de cette ressource précieuse. En priorité, nous utiliserons de l’eau de pluie provenant du toit d’un bâtiment de 2,7 ha d’une entreprise voisine (contrat signé). L’eau sera pompée (pompe électrique alimentée par panneaux solaires) et acheminée via 800 m de tuyaux, avec stockage dans une citerne à proximité de notre espace de maraîchage. Dans les situations d’urgence (bassin vide suite à un long déficit en pluie), nous utiliserons l’eau du réseau via une conduite dédiée utilisant le même parcours. Cette sécurité assurera une plus grande résilience à notre activité maraîchère. C'est en premier lieu pour nous permettre cet accès à l'eau potable que nous faisons appel à vous : nous en avons un besoin vital pour assurer les récoltes des années à venir !

Nous permettre de développer la vente directe

C'est bien de produire des légumes, encore faut-il bien les vendre ! Si une partie de notre production maraîchère est destinée à une coopérative locale de producteurs (Auvabio) qui fournit les magasins à proximité, nous envisageons de développer la vente directe, tout près de la ferme. Nos premières expériences de "petit marché" réalisées près d'une voie passante voisine de nos terres a montré qu'il y avait là un fort potentiel de clientèle.

Votre aide nous sera  précieuse pour que se mette en place, dans de bonnes conditions, une vente du vendredi après-midi. Un véhicule (d'occasion) et un stand bien équipé (en particulier d'une balance à étiquette) font à présent défaut pour que notre petit marché soit plus professionnel. 

Améliorer les conditions de production

Enfin, si la ferme dispose déjà d'un tracteur et d'outils dédiés au maraîchage, le tout acheté d'occasion, le travail serait plus efficace si Mélaine pouvait disposer dès cette année de quelques outils complémentaires, en particulier pour le travail du sol et la récolte de certains légumes. Pouvoir les acquérir en 2024 serait la cerise sur le gâteau de cette collecte !

À quoi va servir la collecte ?

Le premier palier de 12 000 euros va tout d'abord nous permettre de financer l'arrivée de l'eau du réseau urbain sur la parcelle dédiée au maraîchage. Nos besoins correspondent essentiellement à l'acheminement de l'eau potable par tuyaux sur près d'un kilomètre (8 500€). Le coût de pose (tranchée) des tuyaux est réduit car en grande partie pris en charge par l'installation en parallèle de la conduite d'eau de pluie de récupération, financée par ailleurs. Nous pourrons également envisager le financement de notre stand de vente directe incluant le stand lui-même (1 300€), un lot de caisses adaptées (600€) et une balance à étiquettes (1 600€). 

Le second palier à 20 000 euros va nous permettre de financer l'installation du compteur d'eau (3 000€) et l'acquisition  d'un utilitaire d'occasion (5 000€) pour la vente directe.

Si vous vous montrez très généreux, le troisième palier à 25 000 euros nous permettra de nous équiper d'une lame souleveuse (1 100€) et d'un semoir de petite graines (600€). Nous pourrons aussi acquérir un container d'occasion (3 300€) ce qui nous permettra de stocker outils et matériel d'irrigation de façon plus sécurisée. Dans notre situation péri-urbaine il n'y a pas que l'eau qui s'évapore... 

Si vous le souhaitez, il est possible de faire un don par chèque à l'ordre de Ferme de Sarliève et à l'adresse suivante :

Ferme de Sarliève - 12 rue de Langeroux-Gergovie

63670 La Roche Blanche

D'ores et déjà, un grand merci d'avoir lu cette page, un énorme merci pour votre soutien, à la mesure de vos moyens !

N’hésitez pas à partager cet appel à soutien autour de vous ! Et au plaisir de vous accueillir un jour sur la Ferme de Sarliève.


Suivez nous sur les réseaux sociaux :

Contreparties

Pour 10 euros ou plus

Persil

Il n'y a pas de petit soutien ! Un grand merci et faites connaître cet appel à don

Choisie 4 fois

Pour 30 euros ou plus

Oignon

Un paquet de 2kg de farine de blé de la Ferme à venir chercher sur la ferme à la mi-septembre (modalités précisées à la fin de la collecte)..

Choisie 10 fois

Pour 50 euros ou plus

Carotte

Un petit panier de légumes à venir chercher sur la ferme à la mi-septembre (modalités précisées à la fin de la collecte).

Choisie 15 fois

Coup de

Pour 75 euros ou plus

Melon

Un panier de légumes et /ou des plants d'arbres fruitiers ou non fruitiers. Panier à récupérer à la mi-septembre , plants en novembre (modalités précisées à la fin de la collecte)

Disponibilité

mai 2024


Choisie 11 fois

Pour 100 euros ou plus

Potimarron

Un grand panier de légumes et /ou des plants d'arbres fruitiers ou non fruitiers. Panier à récupérer à la mi-septembre , plants en novembre (modalités précisées à la fin de la collecte)

Choisie 16 fois

Pour 500 euros ou plus

Pastèque

Un grand panier de légumes et /ou des plants d'arbres fruitiers ou non fruitiers. Panier à récupérer à la mi-septembre, plants en novembre. Une visite commentée de la ferme avec thématique personnalisée (productions agricoles, renaturation et biodiversité, enjeux fonciers, paysage et histoire, etc). (modalités précisées à la fin de la collecte)

Choisie 8 fois

Don libre

1

Sélectionnez un projet

en fonction de la thématique, de sa localisation ou des contreparties.

2

Choisissez une contrepartie

et ajustez si vous le souhaitez le montant de votre contribution.

3

Recevez vos produits

ou profitez des séjours et expériences que vous avez choisis.

4

Partagez votre expérience

sur les réseaux sociaux @miimosa_fr pour continuer de soutenir le projet et son porteur.