Bateau ligneur Geroa

par 

Nicolas RIBAULT

Don avec contrepartie

Changement de vie ! Je m'installe à la pêche professionnelle sur un bateau de 9.73m pour une pêche durable et responsable !

Nouvelle-Aquitaine

Saint-Jean-de-Luz, France

84%

53

Contributeurs

5 080 €

sur 6 000 €

Projet financé !

Le 31 mars 2024

En soutenant ce projet, vous oeuvrez pour :

Présentation du projet

Mon parcours 

Depuis tout petit, je suis passionné par la pêche. Des dimanches en famille au bord de l'eau aux sorties entre ados avec les cannes dans le sac à dos, il n'y a pas un moment de ma vie où j'ai été loin de l'eau. 

En 2004, je me rapproche de la mer grâce à un stage dans un village côtier des Landes (Moliets et Maa). Ce stage se transformera en installation.  Le surf, la pêche, la nature, tout semble ici réuni. 

Après quelques tâtonnements professionnels, je m'installe en famille au Pays Basque. J'y découvre alors la pêche en bateau grâce à un ami pêcheur professionnel. C'est une véritable révélation. Je passe les diplômes nécessaires et devient matelot. Je découvre alors un métier qui me passionne énormément. Après quelques expériences, l'idée de m'installer avec mon bateau mûrit dans un coin de ma tête. Je poursuis ma formation pour devenir patron / pêcheur. Une opportunité se présente alors à moi et j'acquiers un bateau. Je tente l'aventure sur un coup de tête en sachant que le parcours sera long et semé d'embûches. 

Le bateau et sa rénovation

Le bateau s'appelle le GEROA. Il n'a pas navigué depuis longtemps... Il y a du boulot, beaucoup de boulot. Changement du moteur, reprise de la coque, peinture, installation de tous les équipements électroniques, des engins de pêche... Heureusement, entouré de bons professionnels et avec beaucoup d'huile de coude et de copains, le bateau se refait une beauté.

  • 1ère étape, remplacer le moteur par un moteur d'occasion

                                                               

  • 2ème étape, sortir le bateau de l'eau et observer, poncer, réparer la coque
  • 3ème étape, choisir les futures couleurs et repeindre la coque

Une fois terminé l'extérieur, place à l'intérieur, avec la reprise de l'électricité, le réaménagement intérieur, la mise en place des appareils électroniques, des engins de pêche (vire ligne, caisses à poissons, montages des lignes).

La zone de pêche et les espèces 

Le bateau est à son port d'attache antérieur, St Jean de Luz / Ciboure.

La zone de pêche est le fameux "gouf" (fosse) de Capbreton. Ce Canyon sous-marin est comparable au Grand Canyon du Colorado. Il débute à quelques centaines de mètres de la côte pour finir 300 km plus loin. Il atteint des profondeurs allant jusqu'à 4500m. C'est sur ses tombants que la pêche à la palangre se pratique.

Le but ? Pouvoir pêcher le fameux "Merlu de ligne " de St jean de Luz. Les pêcheurs le savent, les ressources en poissons ne sont pas infinies c'est pourquoi j'ai choisi de pratiquer la technique de la palangre de fond sur le Geroa.

Une pêche uniquement à la ligne permettant de sélectionner les poissons, en limitant au maximum l'impact sur la zone de pêche (faune et flore). Une palangre est un ensemble d'hameçons qui constitue une ligne. A chaque hameçons est accroché une sardine, puis chaque hameçon est jeté à la main, un à un. Les poissons remontent vivants et sont décrochés un par un, hameçon par hameçon... Les sorties durent environ 12h, ce qui garantie une fraîcheur et une qualité optimale. 

Les perspectives à venir

Aujourd'hui, d'autres techniques de pêche peuvent être utilisées selon les saisons (pêche à la canne, aux casiers, à la traîne). Ces techniques encore plus sélectives ne permettent pas un grand nombre de prises mais valorisent  davantage le poisson pêché.

J'aimerais me former à ces techniques, acquérir du matériel et pouvoir les mettre en pratique dès que la saison et la météo s'y prêtent.

J'aimerais également me former à la méthode "Ikejime"; une méthode japonaise ancestrale d'abattage du poisson qui garantie une qualité et une conservation optimales. Cette technique nécessite davantage de matériel et d'étapes sur le bateau mais permet de limiter les souffrances du poisson tout en sublimant son goût. Pour en savoir plus sur cette technique, vous pouvez lire cet article :

https://www.peche.com/article/43426/sublimez-la-chair-de-vos-prises-avec-la-methode-japonaise-ikejime

Le développement de la vente en circuit court est également quelque chose vers laquelle je me dirige. La limitation des intermédiaires, des trajets donc du gasoil, permettent également un meilleur rapport gagnant-gagnant en terme de prix pour le consommateur et le pêcheur.

Une pêche proche, locale pour une consommation locale et durable, dans le respect de la nature.

À quoi va servir la collecte ?

Le financement du projet

Depuis novembre 2023, le bateau a repris la mer et j'ai commencé la pêche. 

Pour l'achat du bateau, j'ai contracté des prêts bancaires, des prêts auprès d'associations et des prêts familiaux.

Le financement s'articule ainsi :

  • 60 500€ de prêts bancaires
  • 20 000€ de prêts familiaux
  • 20 000€ de prêts d'associations

Les remboursements s'élèvent environ à 1 000€ par mois sur 10 ans. Il faut alors ajouter les frais propres à l'activité (assurance du bateau, charges sociales, carburant). 

Le  but de ma démarche

Cette collecte de dons est essentielle afin de partir pêcher sereinement. Ces dons auront pour but d'ajouter du budget à mon financement déjà établi, afin de pouvoir acquérir du matériel de pêche, des viviers et se former sur les techniques nouvelles limitant les impacts de la pêche.

C'est pour cela que cette campagne MiiMOSA peut changer et améliorer mon installation. 

Un premier palier de 3 600€ permettra de me former à la méthode "Ikejime" auprès d'un organisme reconnu et acquérir du matériel adéquat (vivier, outils Ikejime, cannes à pêche, leurres, tresses, accessoires, casiers,...).  Aujourd'hui, le matériel évolue sans cesse et il est important de pouvoir "être à la page" afin de bien et mieux pêcher.

Un second palier de 6 000€ servira à l'acquisition de matériel aidant à la vente en circuit court et local  (glacières, véhicule réfrigéré,...). 

Depuis le début de ce projet, j'ai eu de nombreux soutiens sans lesquels je n'en serais pas là aujourd'hui. Je les en remercie énormément. Je sais que pour que ce projet grandisse, le collectif est primordial. Votre soutien me donne une motivation supplémentaire notamment quand les jours de pêche sont difficiles.

Merci mille fois de m'avoir lu et de me soutenir !!!

Nico

PS : vous pouvez contribuer via la plateforme MiiMOSA ou par chèque à l'adresse suivante:
Nicolas Ribault 
22 avenue François Mitterrand
64500 Ciboure


Suivez nous sur les réseaux sociaux :

Contreparties

Pour 10 euros ou plus

Un échange avec moi

Merci ! Vous pouvez passer me voir au bateau pour le découvrir et échanger avec moi.

Choisie 1 fois

Pour 20 euros ou plus

Le port

Merci beaucoup! Venez me voir au bateau lors d'un retour de pêche, je partagerai mes expériences et je vous ferais une visite du fameux port de St Jean de Luz.

Choisie 3 fois

Pour 40 euros ou plus

Du frais, du bon

Merci pour votre aide ! Vous pouvez venir au bateau chercher votre poisson frais du jour.

Choisie 11 fois

Coup de

Pour 70 euros ou plus

Visite et découverte de la Baie

Un énorme merci ! Vous pouvez venir découvrir le bateau et je vous ferais faire un tour la baie de St Jean de Luz (1 seule personne possible).

Disponibilité

février 2024


Choisie 9 fois

Pour 150 euros ou plus

Journée découverte

Merci mille fois ! Venez au bateau et embarquez pour une marée à la découverte du métier. Attention au mal de mer et au départ dans la nuit (1 seule personne possible).

Quantité restante

0


Disponibilité

mars 2024


Choisie 11 fois

Don libre

1

Sélectionnez un projet

en fonction de la thématique, de sa localisation ou des contreparties.

2

Choisissez une contrepartie

et ajustez si vous le souhaitez le montant de votre contribution.

3

Recevez vos produits

ou profitez des séjours et expériences que vous avez choisis.

4

Partagez votre expérience

sur les réseaux sociaux @miimosa_fr pour continuer de soutenir le projet et son porteur.

J-18

Prêt rémunéré

8,00%

Une unité de méthanisation au coeur des Pays de la Loire

Climat

Énergies renouvelables

Emplois et territoires

258 285 € collectés

Objectif 400 000 €

64%

lg biomethane

72300 Solesmes, France