Développement d'une unité de méthanisation

Accompagnez cette famille dans l'agrandissement de son unité de méthanisation destinée à la production d'énergies renouvelables.

par GAEC DE LOPRE

SIREN: 777564022

Loc-Brévalaire, France
Succès
Prêt rémunéré
5,5%
550 000 € collectés
Objectif de 550 000 €
100 %

Taux d'intérêt
5,5%/an
Durée
Échéances
mensuelles
Rang de remboursement
senior
Différé
in fine
Montant minimum
50 €

Voir les risques - Voir la fiscalité - Voir les conditions


Projet financé

le 03 septembre 2022

Cette collecte est terminée.

Le mot du porteur de projet

Bonjour, 

Nous sommes la famille BOZEC. La GAEC que nous détenons fait partie des premières associations d'agriculteurs.

Activités du GAEC

Elle est constituée de plusieurs ateliers de production avec une activité laitière, la commercialisation de grandes cultures, l’engraissement de porcs et une unité de cogénération qui valorise les effluents et cultures intermédiaires. Cette unité de méthanisation est déjà sur site en cogénération avec un moteur de 125 kW qui permet de produire près de 2 000 MW annuel d’électricité verte. La chaleur générée est valorisée sur le site dans les bâtiments d’élevage. Les lisiers, fumiers et cultures intermédiaires sont valorisés par la méthanisation. Cette cogénération produit de l'électricité verte à partir du biogaz qui est ensuite injecté dans le réseau électrique.

 

Développement de l'unité de méthanisation

Le GAEC souhaite développer en plus de la cogénération, l’injection du biométhane qui génère une marge plus intéressante. L'objectif est de développer son unité de méthanisation existante en cogénération en y associant une injection de biométhane. 


En effet, le kWh est mieux valorisé en injection comparativement à la cogénération. L’activité de cette dernière sera donc diminuée.  La production d’énergie renouvelable générée par le projet permettra d’alimenter l’équivalent de 1 006 foyers et contribuera à environ 50% du chiffre d’affaires de la structure à terme, l’autre moitié provenant des activités agricoles historiques.

Le projet a émergé en 2020 et la réflexion initiale permettait de doubler l’activité cogénération. Finalement, après étude, il s’est avéré que l’injection était plus pertinente . Notre GAEC est autonome en gisement, il valorise ses effluents d’élevage (fumier de bovins, lisier de vaches). L'avantage d’avoir une unité existante permet un investissement optimisé : 

     - investissement dans l’incorporation ; 

     - investissement dans l’aménagement des fermenteurs existants ; 

     - investissement dans l’unité d’épuration du biogaz ; 

     - travaux de génie civil et de terrassement. 

 

L’unité permettra la valorisation de plus de 19 000 t de déchets organiques par an. Cela représente une injection de ~80 Nm3/h dans le réseau GRDF (contrat signé avec Antargaz) et une production électrique de 1 000 MW. 

Nous avons sélectionné des entreprises reconnues pour la construction de l’unité de méthanisation. PlanET Biogas, constructeur français, a été retenu pour l’aménagement du site et l’installation de l’unité d’épuration du biométhane. PlanET Biogas est un acteur de référence sur les unités de taille moyenne (inférieur à 200 Nm3/h) et est présent sur de nombreuses unités de méthanisation en France. Ce prestataire est également intervenu sur plusieurs projets soutenus par MiiMOSA.


 

A quoi va servir la collecte ?

La collecte va permettre de doubler l'activité de méthanisation. En cofinancement avec les banques, MiiMOSA va intervenir sur l'investissement de l'aménagement du site. 

L'équipe BOZEC vous remercie pour votre soutien. 

 

Succès
Prêt rémunéré
5,5%
550 000 € collectés
Objectif de 550 000 €
100 %

Taux d'intérêt
5,5%/an
Durée
Échéances
mensuelles
Rang de remboursement
senior
Différé
in fine
Montant minimum
50 €

Voir les risques - Voir la fiscalité - Voir les conditions


Projet financé

le 03 septembre 2022

Cette collecte est terminée.
Vous aimerez peut-être

Sauver Les Escargots de la Baie, élevage HVE

Saint-Broladre, France
J-3
Don avec contrepartie
4 259 € collectés
77 %

Suite à la canicule, j'ai perdu 90% des 800 000 escargots mis en parcs. J'ai besoin de financer l'achat d'un cheptel pour sauver la ferme.

par Amandine GARNIER

Un verger bio à taille humaine dans le Trégor

Plufur, France
J-18
Don avec contrepartie
2 576 € collectés
61 %

Planter un verger de fruits à couteaux (pommes, poires et kiwis) sur 2 hectares dans le Trégor Costarmoricain (Côtes d’Armor).

par Sylvain TOULLEC
Etre averti du lancement
Prochainement

Une installation solaire source d'énergie verte

 
Prochainement
Prêt rémunéré
6,5%

Financez un projet d'installation de panneaux photovoltaïques pour favoriser la transition énergétique.