Nature & Environnement

ACHI, beaucoup plus qu’un restaurant

Aidez-nous à développer le restaurant et à poursuivre notre projet agricole et textile !

basile vaillant

France

J-13

Don avec contrepartie

17 445 € collectés

Objectif 38 000 €

45%

Votre contribution vous sera intégralement remboursée si le projet n'atteint pas 60% de son objectif.


132 personnes soutiennent ce projet


Partager ce projet

Projet

Contributeurs

132

Actualités

Commentaires

Finance

Présentation du projet

Pour résumer l’idée actuelle est la suivante !

Un projet, 3 personnes, 3 lieux et 3 domaines
 

L’épeautre est cultivée dans nos champs (Clément)
Semis 4 hectares d'épeautre en octobre 2021 et moisson en juillet 2022

Le grain est cuisiné chez ACHI, notre restaurant (Basile)
Risotto d’épeautre / Caviar de tomates rôties / Espuma de brocoli / Amandes grillées / Huile verte, à la carte en ce moment au restaurant

La balle d’épeautre est utilisée en garniture pour des coussins (Guillaume)
Confection de coussin : cousu et teint dans notre atelier textile (production des coussins pour l’hiver 2022-2023)
Prototype en cours de création! 


Alors maintenant si vous voulez en savoir plus sur l'historique de ce projet, c'est par ici ! Sinon vous pouvez aussi nous soutenir directement !

A l’été 2015, nous nous accordons collectivement un temps pour réfléchir sur un avenir commun. La crise écologique était devenue un fait et nécessitait déjà de trouver des solutions.

Ce nous c’est Basile, Guillaume et Clément et toutes celles et ceux, ami.es, qui ont participé pour un temps à cette aventure.

Nous avons commencé avec 3 000€ en poche.

Aujourd’hui, 7 années plus tard, nous pensons qu’il est temps de vous raconter l'existence et l'avenir de cette initiative que nous construisons petit à petit avec celles et ceux que nous rencontrons. Protéiforme par essence, cette initiative s'incarne dans les domaines de l’agriculture, du textile et de la restauration

 

Basile, restaurant Achi, Paris / Guillaume, atelier textile, Nantes / Clément, parcelles agricoles, Mervent


 

Agriculture


Après des études en paysagisme, Clément centre son intérêt sur l’arbre et travaille pour des associations d’agroforesterie. 
Il étudie les projets, les dessine et réalise les chantiers de plantation. C’est au contact de toutes ces agricultrices et de tous ces agriculteurs (éleveurs, céréaliers, maraîchers) désireux de faire autrement qu’il découvre les différentes techniques et expérimentations agroécologiques
En partageant ces initiatives parfois isolées, il fait naître en nous le désir de les rassembler au sein d’un projet agricole ambitieux :

  • Mettre en œuvre, tester et développer un modèle agricole de polyculture-élevage sur une quarantaine d’hectares, intégrant les techniques agronomiques les plus innovantes : agriculture biologique, agroécologie, agroforesterie, semis direct sous couvert, maraîchage sur sol vivant, maraîchage bio-intensif…
     
  • Valoriser en autonomie les produits issus de cette agriculture grâce à des ateliers de transformation directe pour viabiliser économiquement ces activités, en optimisant les coûts et en limitant le transport.
     
Semis, épandage de paille, moisson du méteil - juillet 2018


Après avoir rencontré Clément, Basile quitte Paris en 2016 pour vivre dans les Landes et y mettre en place un premier projet agricole
L'hiver, tous deux préparent les terrains pour y semer du méteil. Au printemps 2017, démarre la production de légumes frais en maraîchage sur sol vivant sur 4 000 m2 de surface.

Détails de récolte - été / automne 2017

 

Une autre manufacture textile

 

Pendant ce temps-là, aux Poumerolles en Creuse, Guillaume transpose les mêmes réflexions dans le domaine du textile. Comme pour l’agriculture, le constat est accablant mais les initiatives, à l’époque, sont très peu nombreuses. 
Le défi est donc de taille : repenser la manufacture textile sans qu'elle ne continue à détruire l’environnement et celles et ceux qui y travaillent.  

La stratégie est alors de constituer un parc de machines d’occasions et de le remettre en état  afin de conserver la qualité et l’efficacité d’une ligne de production industrielle tout en gardant une échelle de production plus artisanale.

Guillaume et Philippine dans l'atelier textile à Nantes


En parallèle, avec Philippine sa compagne, ils parcourent la France à la recherche des producteurs locaux. Il découvre la filière du lin de Normandie où la France est le premier producteur mondiale, les laines de pays du massif central, considérées comme un déchet de la production de viande d'agneau et de la laine de mérinos d’Arles de Provence, aux qualités exceptionnelles, mais qui souffre d'une absence de valorisation. 

Puisque ces filières de production de fibres naturelles manquent de débouchées, Guillaume et Philippine décident de faire de leur projet un atelier de création et de confection de vêtements utilitaires : l’Atelier Usages, à partir de fibres brutes. Après leur première collection, ils poursuivent leur idée en  intégrant un laboratoire de teinture végétale à l’atelier permettant d'ajouter à leurs pièces des couleurs et des motifs naturels (indigo, garance, cachou). 

Teinture indigo  et création "No polyester Please"

Après 2 ans au sein de leur atelier-boutique à Romans-sur-Isère dans la Drôme, l’aspect financier du projet s’avère difficile. Ils déménagent alors à Nantes et lance leur nouveau projet, “No Polyester Please”. Un nom équivoque pour un projet radical : évincer toute forme de plastique des vêtements et accessoires fabriqués pour aller au-delà du zéro déchet en s’assurant de la biodégradabilité de ce qu’ils produisent.

Atelier boutique à Romans sur Isère
Atelier textile à Nantes

 

Un restaurant : Achi


Faute de pouvoir accéder au foncier dans les Landes, Basile retourne à Paris, tandis que Clément poursuit son travail de formateur en agroforesterie. 

En août 2018 c'est le début d'une nouvelle expérience. Grâce à Margo, la compagne de Basile, ils saisissent l'opportunité de reprendre la gérance d'un bistrot parisien, Chez Lui, tout en gardant à l'esprit l'idée du maraîchage sur sol vivant. Ils développent la cuisine de Chez Lui avec des ingrédients de qualité, produits dans une dynamique respectueuse de l'environnement.

Après deux ans à subir les contraintes de la gérance et sur fond de crise sanitaire, une nouvelle opportunité s’offre : acheter un fonds de commerce avenue Parmentier pour y être chez eux. 

Achi, restaurant des villes, restaurant des champs; pensé et construit de A à Z dans un ancien espace de stockage en plein cœur du 11ème arrondissement de Paris; a été dessiné sur mesure pour affirmer, montrer et dire plus fort nos valeurs:

  • Rendre le plus accessible possible en terme de prix une cuisine de goût, originale et créative. 
     
  • Utiliser des produits de qualité. 
     
  • Offrir de bonnes conditions de travail pour aller à l’envers des tendances du milieu de la restauration.
     
Réhabilitation du local en restaurant 

Après 6 mois de travaux, Achi ouvre le 7 mai 2021. 

S'y tisse un lien direct avec le monde agricole pour une cuisine de saison mais aussi un lien entre les personnes car chez Achi tout le monde peut manger à la même table. 

L'ouverture

 

Agriculture et pépinière


De son côté, Clément à l’opportunité de faire l’acquisition d’un terrain de 5 ha en lisière de la forêt de Mervent (Sud Vendée) comprenant un grand étang. Après visites et étude du lieu renforcées par des réflexions intensément partagées durant l’été 2020, un GFR de 26 personnes se constitue pour en faire l’acquisition.

Cette implantation dans la région permet à Clément d’investir l’année suivante, en 2021, dans 30 hectares supplémentaire adjacents à l’étang, offrant ainsi la surface nécessaire à la mise en place de ce projet agricole d’ampleur. 

Ainsi, nous commençons dès l’hiver 2021 à planter des linéaires d’arbres fruitiers dans lesquels seront cultivés de l’épeautre en intercalaire.

Haies fruitières en intra-parcellaire

L’année suivante, alors que Clément s’apprête à lancer son activité de pépinière de jeunes plants d’arbres forestiers et champêtres, une nouvelle carte s’abat sur la table : un exploitant agricole est parti en retraite durant le Covid et cherche à transmettre sa pépinière.

Si la nécessité de trouver un lieu pour stocker du matériel et avoir un point de chute en Vendée s’affirme, la visite de cette pépinière à l’entrée du village de Foussais-Payré accélère nos projections en ouvrant nos perspectives.

En effet, ce bâtiment de 450 m2 au sol sur un terrain agricole de 6 000 m2 rend possible d’un seul coup la concrétisation de toutes ces initiatives : 

  • Créer un jardin maraîcher productif en expérimentant autour des modèles bio-intensif et sur sol vivant.
     
  • Viabiliser l’activité horticole de Clément en lui permettant d’effectuer sa production artisanale de jeunes plants dans des conditions matérielles professionnelles.
     
  • Installer l’atelier textile de confection et de teinture végétale pour valoriser in situ les plantes tinctoriales qui y seront cultivées ainsi que la balle d’épeautre bio de Clément, déchets de la transformation de son grain en farine par un moulin local.
     
  • Faire grossir les rangs et installer de nombreux ateliers de transformation : nettoyage et purification de la balle d’épeautre (évacuation des poussières et stérilisation), extraction des pigments et des colorants végétaux, conserverie de légumes, séchage des plantes aromatiques, nettoyage et mouture de grains, etc.
     
  • Devenir un lieu d’accueil, pédagogique et événementiel pour s’ancrer dans le territoire local et créer un pont avec les activités parisiennes.

 

Au printemps 2022, alors que les démarches d’acquisition du lieu démarrent, nous nous y retrouvons au printemps pour semer plus de
15 000 arbres en godets, destinés à des projets agroforestiers en Vendée, comme la densification et le reboisement des haies bocagères.  

 

Défrichage serre, semis, les jeunes plants d'arbre poussent


Ainsi nous avons réuni les conditions pour construire un cercle vertueux entre ces trois initiatives, pensées sur les plans écologique, économique et social. 

 

Après 7 années passées à auto-financer et à construire ce projet de nos mains, nous avons aujourd’hui besoin d’un coup de pouce pour continuer et amorcer la suite !

A partir de ce grain d’épeautre et avec toutes les autres graines qui suivront nous pouvons réinventer collectivement ce monde qui s'essouffle en créant du lien.
 

En contribuant, à votre échelle, à ce financement participatif, nous vous invitons à partager notre aventure, à nous aider à pérenniser le restaurant et à poursuivre notre projet agricole et textile !

 

À quoi va servir la collecte ?



1er palier 38 000€ 

Le restaurant et ses besoins aujourd'hui !

 

Dès maintenant
Achat de 3 adoucisseurs pour le matériel de cuisine ---> 1 000€
Budget communication restaurant ---> 5 000€
Fond de roulement et trésorerie ---> 32 000€
Cette première année d’ouverture a été mise à mal par la crise sanitaire et le pass vaccinal, cela a impacté fortement la trésorerie du restaurant, or la trésorerie est nécessaire pour la bonne marche du restaurant. 

2ème palier 55 000€ 

Le restaurant en entier aujourd'hui et demain!


Pour le printemps 2023
Réfection de la devanture du restaurant ---> 5 000€
Achat / pose de panneaux d’isolation acoustique ---> 7 000€
Aménagement de la terrasse avec des bacs de lombric-compostages végétalisés ---> 5 000€

3ème palier, 94 000€  
Le restaurant et le tiers-lieu !


Pour janvier 2023

Pour le jardin maraîcher, il nous manque encore pas mal de matériel mais aussi de nouveaux plants et semences pour continuer toutes les cultures. 

Au niveau des bâtiments, il nous reste encore l'isolation intérieure, la rénovation, la mise en place d'une dalle de béton et encore d'autres aménagements divers.

On aimerait aussi équiper la station de compostage et l'atelier textile qui a encore des besoins pour se développer !

 

4ème palier, 113 000€ 
Le projet global se lance! Ce serait fou et on y croit!


Dès maintenant

Semis céréales :  épeautre, maïs population, amarante, blé ancien 
Nous avons déjà commencé!

Pour Janvier 2023

Entre les clôtures, les panneaux solaires, les nouvelles plantations et la mise en place d'une pépinière d'arbres en pleine terre, les besoins pour les projets à venir prochainement sont présents !

Si vous souhaitez contribuer au projet par chèque, cela est possible à l'adresse suivante et à l'ordre suivant :

ACHI
13 bis avenue Parmentier
75011 Paris

 

Remerciements


Merci à vous tous pour votre intérêt et la lecture de notre projet ! Merci pour votre participation financière pour soutenir ce projet ! Merci pour le partage de ce projet aux différentes personnes qui vous entourent ! 

Un immense Merci à toutes celles et ceux qui nous ont aidé ces 10 dernières années, par un soutien moral, par un soutien financier, par des encouragements réguliers, votre aide est précieuse ! La liste est longue !

Et un merci spécial à Margo, à Léo dans les Landes, à Fabien et Philippe au bistro Chez Lui et à Kamel et Yacine chez Achi. 
Un grand merci également à Dominika pour son temps et sa patience.

Et merci à Jeanne pour l'aide et le soutien à la réalisation de cette page. 

Crédits Photos : Antoine Leroux, Jeanne Vaillant, Jean Charles Vaillant, Guillaume Pavageau, Léo Barré

Don sans contrepartie

Montant libre

TIRAGE AU SORT : VOTRE MOMENT CHEZ ACHI

Tentez de remporter un dîner, un déjeuner ou deux verres de votre choix grâce à cette contrepartie. 1x un dîner pour 2 personnes (entrée plat dessert) 2x un déjeuner pour 1 personne (entrée plat dessert) 3x deux verres pour une personne (boisson de votre choix) Les résultats seront donnés par tirage au sort le 29/11/2022 ! * Pour plus d'informations, retrouvez le règlement dans nos actualités ;)

Quantité restante

0

5

Des nouvelles régulières du projet!

Nos remerciements + abonnement newsletter trimestrielle pour vous donner des nouvelles du restaurant et de nos activités agricoles et textiles.

10

Goûtez nos pâtes!

Newsletter + 1kg de pâtes sèches fabriquées à partir de notre farine d’épeautre.

30

Découvres nos sacs à vrac

Newsletter + 1kg de pâtes + 1 sac à vrac confectionné dans notre atelier textile

50

Envie de nous rencontrer en prenant un bon déjeuner ?

Newsletter + un déjeuner du jour pour une personne au restaurant ACHI (75011 Paris)

Livraison

À retirer sur place

70

Coussin

Le coussin de notre atelier avec les balles de l'épeautre et l'indigo cultivés dans nos champs !

Livraison

À retirer sur place

100

Un déjeuner du midi pour deux!

Newsletter + 1 déjeuner du jour pour 2 personnes au restaurant Achi (75011 Paris) + 2kg de pâtes sèches

Livraison

À retirer sur place

150

Un dîner pour deux à la carte!

Newsletter + 1kg de pâtes + 1 grand sac à vrac confectionné dans notre atelier textile + 1 dîner à la carte pour 2 personnes au restaurant Achi

Livraison

À retirer sur place

500

Une visite des champs et de l'atelier textile

Newsletter + 1kg de pâtes + 1 grand sac à vrac confectionné dans notre atelier textile + 1 dîner à la carte pour 2 personnes au restaurant Achi + Une journée visite complète de nos activités : balade dans les champs, visite de la pépinière, visite de l’atelier textile.

Livraison

À retirer sur place

1000

1

Sélectionnez un projet

en fonction de la thématique, de sa localisation ou des contreparties.

2

Choisissez une contrepartie

et ajustez si vous le souhaitez le montant de votre contribution.

3

Recevez vos produits

ou profitez des séjours et expériences que vous avez choisis.

4

Partagez votre expérience

sur les réseaux sociaux @miimosa_fr pour continuer de soutenir le projet et son porteur.

Nouveaux projets à financer

Voir tout