Horticulture

A La Terre Native

C'est une alternative aux méthodes conventionnelles qui vise à apporter des solutions aux enjeux actuels, tout en nourrissant la communauté.

Sécurité et souveraineté alimentaire

Santé et bien-être

Biodiversité

louis godrie

Jurbise, Belgique

Terminé

Don avec contrepartie

6 081 € collectés

Objectif 6 000 €

101%


Projet financé

le 31/01/2023


67 personnes soutiennent ce projet


Partager ce projet

Projet

Contributeurs

67

Actualités

Commentaires

Finance

Présentation du projet

A la Terre Native, c’est quoi au juste ? C’est un projet né de la rencontre entre un chef Thaïlandais de Spy, et un maraîcher Belge de Munich. C’est le rêve de créer une alternative aux méthodes conventionnelles, de la graine à l’assiette, en révolutionnant notre façon de voir le monde et de le travailler.

C’est de la Terre que nous sommes tou.te.s issu.e.s, et c’est à la Terre que nous retournerons. D’où l’importance de réparer les liens qui nous y unissent. Car c’est cette Terre Native qui nous permet de vivre, de manger, d’exister réellement.

Le travail du maraîcher sur sol vivant vise à restaurer le respect et l’égalité au sein de cette relation. Privilégier la symbiose et la collaboration au sein du vivant, plutôt que d’exploiter ses terres jusqu’à en pomper la dernière once de vie. Il s’agit donc d’équilibrer la balance des coûts et des bénéfices d’une exploitation du sol pour ce dernier ainsi que son environnement. Il n’est désormais plus tolérable qu’une exploitation coûte plus au sol et à son environnement que ce qu’elle lui rapporte.

Empreinte carbone, pollution plastique, interventions chimiques, sur-mécanisation, dépendance aux engrais minéraux etc, tant d’enjeux techniques et sociétaux auxquels le maraîcher sur sol vivant cherche à apporter des solutions, tout en nourrissant la communauté.

Mais pourquoi moi ? Pourquoi ici à Jurbise ? Comment en suis-je arrivé là ? Et pourquoi suis-je en quête de soutiens pour me lancer ?

J’ai grandi à Munich, capitale de la Bavière, en Allemagne. Tous les matins, sur le quai de la gare en chemin pour l’école, je pouvais contempler le sommet des alpes, les prairies agricoles, et les forêts vertes qui encerclaient le village. Au cours de nombreuses aventures dans ces bois, ou de visites dans les labyrinthes de maïs, j’ai tissé sans le savoir mes premiers liens à la terre. Ces liens qui finiraient par m’y rappeler plus tard dans mon parcours.

En quittant l’école cependant, je n’ai absolument pas la terre à l’esprit, ou du moins pas tout à fait. Je m’inscris à l’Université Catholique de Louvain-la-Neuve en sciences physiques, la tête plutôt dans les étoiles. 

Inspiré par les parcours d’ingénieur de mon père et de mon frère. Mais quelque chose cloche, je ne me sens pas sur le bon chemin, je n’arrive pas à prendre racine sur ce parcours. 

Il faut que je remette les pieds sur Terre, mais j’ai la tête encore tellement dans la lune que je décide de me réorienter vers des études en philosophie. En effet, c’est à Louvain-la-Neuve que je me découvre une certaine conscience politique, l’envie de s’activer pour faire trembler le status quo, inspiré par la fougue militante de ma sœur, je choisis de m’armer de philosophie. Mais encore une fois, mes racines ne prennent pas.

Perdu, je n’ai qu’une envie qui ressort au fil de mon errance universitaire, qu’on me laisse tranquille et qu’on ne vienne pas m’embêter, mais comment faire ? Ce n’est pas un plan sérieux tout de même ! Ou bien si ? Où vais-je pouvoir prendre racine ?

Je recommence à rêver, mais cette fois-ci, d’une vie tranquille, les pieds sur terre et la tête dans les étoiles en même temps. Je rêve d’un parcours militant, communautaire, essentiel et authentique, qui me permette d’apporter des solutions aux enjeux climatiques et sociétaux que j’ai découvert jusque-là. Ce rêve à mes yeux, ressemble comme deux gouttes d’eau à la vie paysanne. Le travail de la terre et de ce qu’elle nous apporte, au service direct de son environnement de sa communauté, et non d’une hiérarchie quelconque.

Je m’oriente alors vers l’IFAPME et leur formation « chef d’entreprise en Maraîchage Bio » et débarque à Mons pour m’y inscrire, suivre les cours, et réaliser mes stages.  Vers la fin de cette formation, je fait la rencontre du chef Chaï du restaurant « So Thaï » à Jurbise. Dans un premier temps je l’aide surtout dans son jardin de cuisine, mais assez vite, on imagine quelque chose de plus grand. Un vrai projet de maraîchage sur sol vivant, qui pourrait nourrir la communauté au-delà du simple restaurant. Nous sommes alors en octobre 2021, et je commence à dessiner ce projet.

Aujourd’hui, à la veille de la saison 2023, tout est prêt. Mes racines ont enfin pris, et je me lance ! Je prévois de vendre mes premiers légumes, plants, et œufs dès la fin du printemps et le début de l'été. Mais ça ne s'arrête pas là, je compte en plus de l'activité agricole, proposer sur le moyen et long terme, des ateliers de formation au jardinage/maraichage, des visites pédagogiques, collaborer avec des écoles, voire même organiser des évènements culturels: ciné-débats, fêtes saisonnières, etc. Bref, il sera question de faire vibrer une communauté!

Et afin d’y parvenir, je dois surmonter une dernière étape, celle du financement de départ. En effet, afin de garantir le bon roulement de l’exploitation, un certain nombre d’aménagements et d’installations sont nécessaires. Que cela soit pour une serre horticole, l’irrigation des cultures, la construction d’un poulailler, ou encore la rénovation d’un local technique, des investissements initiaux conséquents sont à envisager. Et c’est pour cela que je me lance en quête de financement auprès de la communauté. 

À quoi va servir la collecte ?

Cette collecte se fera en trois paliers, qui pourront chacun débloquer un élément clef des installations de départ:

  • 1er palier : 3600 euros :  Ceci me permettra de financer la création du bassin d'irrigation avec le système de distribution qui ira avec.
  • 2ème palier : 6000 euros : Arriver à ce palier rend l'installation du poulailler possible.
  • 3ème palier : 10000 euros : Atteindre cette dernière étape garantira la rénovation du local logistique.
  • 4ème palier : Dans le cas où l'objectif des 10000 euros serait dépassé, je profiterais de cette opportunité pour remettre du neuf dans les serres. Notamment les bâche de la serre pépinière, et de la serre maraîchère.

C'est grâce à votre aide que mon rêve pourra se réaliser, et je vous en suis d'avance très reconnaissant. Je vous remercie du fond du cœur pour toute contribution, petite ou grande, ou même vous qui faites passer le mot dans votre entourage! Vielen Dank! 


Nos partenaires :


Suivez nous sur les réseaux sociaux :

Pour 10 euros ou plus

Parrainage de Poule

Vous souhaitez parrainer une poule ? Lui donner un nom, suivre son évolution au cours de sa vie, et recevoir de ses nouvelles régulièrement sur les réseaux ? Photos, anecdotes, et autres petites farces seront au rendez-vous!

Quantité restante

12

Choisie 17 fois

Pour 25 euros ou plus

Panier Jardinier

Assortiment de plantes à repiquer : légumes, aromatiques, spécialités thaï, etc. Disponible dès les premières récoltes jusqu'à la fin de l'été 2023.

Disponibilité

mai 2023

Livraison

À retirer sur place

Choisie 8 fois

Pour 30 euros ou plus

Lombricomposteur prêt à l'usage

Lombricomposteur de maison adapté à vos besoins et à votre volume de déchets organiques. Fabriqué par mes soins. Vers de terre inclus, élevés par mes soins aussi ! Disponible dès les premiers jours de vente à la ferme. Notice explicative inclue

Quantité restante

11

Livraison

À retirer sur place

Choisie 9 fois

Pour 50 euros ou plus

Bidon à fermentation pour le jardinage

Un bidon, au volume adapté à vos besoins, pour réaliser des extraits fermentés de différentes plantes au jardin. Notamment orties, consoudes etc. Confectionné par mes soins. Disponible dès les premiers jours de vente à la ferme en 2023.

Quantité restante

18

Disponibilité

mai 2023

Livraison

À retirer sur place

Choisie 2 fois

Pour 75 euros ou plus

Panier cuisinier

Assortiment de légumes de saison, œufs, fleurs comestibles fraichement récoltées. Disponible dès les premières récoltes de 2023

Disponibilité

mai 2023

Livraison

À retirer sur place

Choisie 5 fois

Pour 150 euros ou plus

Menu Ashok's

Un menu dégustation au restaurant Ashok's, grand frère du restaurant So Thaï, qui se trouve à 300m du projet ! Généreusement offert par le chef John.

Livraison

À retirer sur place

Choisie 2 fois

Pour 150 euros ou plus

Menu So Thaï

Un menu dégustation au restaurant So Thaï, généreusement offert par le chef Chaï et son équipe !

Livraison

À retirer sur place

Choisie 4 fois

Pour 500 euros ou plus

Transformation de Jardin en une journée

Le temps d'une journée : Je vous aide à transformer votre jardin en potager productif. On définit vos besoins ensemble, on dessine un plan, et on passe à l'action ! Compost, plantes, outils ? Ne vous inquiétez pas, j'ai tout !

Quantité restante

3

Livraison

À retirer sur place

Choisie 2 fois

Pour 1000 euros ou plus

Transformation de Jardin en deux journées

Le temps de deux journées : Je vous aide à transformer votre jardin en potager productif. On définit vos besoins ensemble, on dessine un plan, et on passe à l'action ! Compost, plantes, outils ? Ne vous inquiétez pas, j'ai tout !

Quantité restante

5

Livraison

À retirer sur place

1

Sélectionnez un projet

en fonction de la thématique, de sa localisation ou des contreparties.

2

Choisissez une contrepartie

et ajustez si vous le souhaitez le montant de votre contribution.

3

Recevez vos produits

ou profitez des séjours et expériences que vous avez choisis.

4

Partagez votre expérience

sur les réseaux sociaux @miimosa_fr pour continuer de soutenir le projet et son porteur.

Nouveaux projets à financer

Voir tout

J-24

Prêt rémunéré

3,50%

Production de fruits locaux et biologiques

Sécurité et souveraineté alimentaire

Climat

Emplois et territoires

24 325 € collectés

Objectif 70 000 €

34%

srl les fraises d'adam et ses legumes

Huy, Belgique

J-15

Don avec contrepartie

Une nouvelle autonomie chez Au Vent des Champs !

Sécurité et souveraineté alimentaire

Santé et bien-être

Biodiversité

5 118 € collectés

Objectif 12 000 €

42%

pierre bastens et axelle orban

Bombaye, Dalhem, Belgique