Diversification d'une ferme BIO de montagne dans le Cantal

par 

GAEC Ferme du Parilou

Don avec contrepartie

Un projet de vie à la ferme qui ne demande qu'à se concrétiser... Une ferme BIO à taille humaine avec de bons produits laitiers fermiers.

Auvergne-Rhône-Alpes

Paulhenc, 15230, France

91%

158

Contributeurs

36 761 €

sur 40 000 €

Projet financé !

Le 19 avril 2023

En soutenant ce projet, vous oeuvrez pour :

Projet

Finance et impacts

Contributeurs

158

Actualités

Commentaires

Documents

Présentation du projet

En 2021, commence le projet d'une vie. Après 3 ans d'amitié lors de nos études d'ingénieurs en Agronomie, François Verdier (à droite sur la photo), fils de l'exploitant cédant, et Romain Guilloret  (à gauche), créent le GAEC Ferme Du Parilou. Ainsi, commence l'aventure de diversification et de fabrication à la ferme. 

Pourquoi ce projet ? 

Nous allons tout vous dire...

Les facteurs humains : Romain est originaire de Paris. Il a toujours eu la fibre agricole et animale, ce qui le pousse très vite à vouloir devenir agriculteur, mais étant hors cadre agricole, c'est-à-dire sans terre familiale, ce n'est pas "mission impossible" mais presque.

 François, fils, petit-fils et arrière petit-fils de paysans veut reprendre la ferme et vivre dans ses montagnes natales, mais ne souhaite pas travailler seul car, pour lui, faire ce métier seul n'est pas souhaitable.

....Vous mélangez ces deux situations et vous obtenez un DEAL GAGNANT !

Nous deux, dans le brouillard matinal avec notre petit chiot Border collie "Stallone".

Une aventure qui commence à deux, mais pas que. Nos compagnes ont déménagé pour nous suivre et nous soutenir coûte que coûte quotidiennement, que ce soit mentalement ou en nous aidant dans les tâches courantes lors des week-ends.

Fanny et Manon qui tondent les vaches lors de leur rentrée en bâtiment pour l'hiver (ceci permet de limiter les parasites externes tels que les poux et de leur permettre un confort thermique).

La ferme actuellement : La ferme se situe dans le Sud Est du Cantal sur la commune de Paulhenc. Avec une altitude moyenne de 900 m, la ferme s'étend actuellement sur 120 hectares dont 104  de prairies naturelles, 10 ha de prairies artificielles et 6 ha de cultures (tritical et méteil). Le cheptel est composé d'animaux de race Aubrac : de 65 mères, 3 taureaux, 9 génisses de 2 ans et 12 génisses de 1 an. 

Depuis toujours, c'est une agriculture raisonnée et respectueuses des écosystèmes présents qui est pratiquée sur l'exploitation. En Agriculture BIO (AB) depuis 2014, nos vaches mangent uniquement de l'herbe de mai à décembre et principalement du foin (herbe récoltée l'été et séchée dans les prés) durant l'hiver de décembre à mai.

 Baronne au Paturage
Les Aubracs au chaud à l'intérieur pendant que la neige tombe à l'extérieur.

Le fait de vivre de son métier:  Pour être transparent avec vous sur la structure actuelle, une semaine moyenne représente 70 heures de travail chacun. Romain bénéficie d'une aide de l'état pour son installation en tant que "hors cadre agricole" de 850 euros par mois et ne retire pas d'argent de la ferme pour lui. François, quant à lui, vie dans la maison familiale et retire en moyenne 600 euros par mois depuis 2 ans.  

Nous aimons ce que nous faisons, mais du fait de cette réalité économique, nous avons décidé, avant notre installation, de modifier complètement notre outil de production afin de nous permettre de vivre décemment de notre métier.  

Alors ce projet ?  

Notre objectif est de nous diversifier, sur la même surface exploitée et d'avoir une exploitation résiliante !  Le projet est donc le suivant: 

  • Diminuer de moitié le troupeau allaitant en gardant ainsi 30 mères (vaches pour produire de la viande de qualité) afin de permettre de se détacher en partie du circuit conventionnel en se concentrant davantage sur le circuit court.
  • Monter un troupeau laitier (vaches pour produire du lait) de 30 vaches laitières de race abondance et simmentale. Ce sont des races de montagnes, rustiques  adaptées à la marche et qui produisent un lait permettant une transformation en produit de qualité.

 

Les moments de complicité avec nos 10 génisses laitières au printemps 2022.

La production laitière issue de ce troupeau aura 2 destinations: 

  • 90% seront vendus à la coopérative des Monts du Cantal (Faveroles 15230) pour être transformée en fromage Cantal BIO Haut Herbage (ration alimentaire de base 100% foin et herbe pour la qualité organoleptique).
  • 10 % seront transformés à la ferme en yaourts, fromages blancs et crème fraîche. Ces produits seront vendus localement en  restauration, collectivités, crémeries, magasins de proximité et GMS.

Ce projet est donc un projet global qui n'est pas seulement une envie professionnelle mais bien un choix de vie car l'agriculture et l'élevage demandent une polyvalence de compétences importante (gestion d'entreprise, agronomie, zootechnie, mécanique, agroalimentaire, etc), des journée à rallonge, des week-ends de gardes alternés. Un métier éprouvant, dépendant de la météo et des marchés mondiaux mais une profession proche de la nature et des animaux. Un métier de passion que nous n'échangerions contre aucun autre.

Le changement

En 2021, les normes européennes en élevage bovin BIO ont évolué et interdisent depuis cet hiver l'attache pour la période des vêlages (l'hiver). Cette décision a été prise dans le cadre de l'amélioration du bien être animal en élevage.

Malice et son nouveau né dans un parc de vêlage garantissant calme et surveillance individualisée.

Malgré beaucoup d'heures passées avec des architectes, la conclusion est implacable : nous souhaitions d'abord modifier notre ancienne structure afin de ne pas utiliser de terrain fertile pour une nouvelle construction mais nos bâtiments actuels ne sont pas adaptables à ces nouvelles normes européennes de production en AB en 2024. 

Par conséquent, afin de mener à bien notre projet, nous sommes dans l'obligation de construire un bâtiment d'élevage regroupant:

  1. L'ensemble des équipements relatifs à la production laitière (salle de traite, tank à lait, laiterie... ),
  2. Un laboratoire de transformation,
  3. Une partie stabulation sur aire paillée pour les vaches allaitantes.

Cet investissement supplémentaire pour les vaches Aubrac n'était pas prévu initialement, mais il est  indispensable pour garder le Label Agriculture Biologique et garantir un meilleur bien-être animal (conditions de logement) et un meilleur bien-être humain (conditions de travail optimales).

Ceci représente un investissement très important et les hausses de prix des matières premières (bois, métaux, plastiques...) des années 2021/2022 ne jouent pas en notre faveur. En effet, nous avons subi une hausse moyenne de 15 %. Notre dépassement total de budget s'élève aujourd'hui à 70 000€ malgré des économies faites par rapport au projet initial.

À quoi va servir la collecte ?

Mais pour quoi la collecte ? Sans vous, ce serait donc la fin de ce projet professionnel et territorial, d'un idéal de vie que nous avons choisi. Cette collecte servira surtout à acheter le matériel d'aménagement intérieur tel que:

  • Les abreuvoirs garantissant la disponibilité en eau propre aux animaux (9 000 € HT).
  • Les tapis de logettes pour le confort de couchage des vaches laitières (10 000 € HT).
  • Une fosse septique dernière génération pour la gestion des eaux usées du laboratoire de transformation (15 000 € HT).
  • L'ensemble des  appareils permettant de contrôler les paramètres du laboratoire (températures, hygrométrie, pH etc...) afin de garantir la sécurité sanitaire et les qualités organoleptiques de nos produits ( 12 000 € HT).

La collecte sera donc par paliers et permettra de réaliser les investissements ci-dessus, chronologiquement. Le premier palier est fixé à 6 000€ afin de jauger l'engouement que peut porter notre projet.

Avancer malgré tout : si les travaux prévus initialement ne sont pas réalisés, alors nous ne répondons plus aux normes biologiques 2023. Il n'y aura donc pas de transformation laitière à la ferme, la perte de l'agrément "Agriculture Biologique", et le manque de viabilité économique. Ce sera donc, encore, une exploitation agricole qui disparaît.

Modélisation finale du bâtiment d'élevage en construction.

Nous remercions d'avance les futurs donateurs pour leur sensibilité et leur générosité envers notre projet. Dans tous les cas, nous vous remercions d'avoir pris le temps de découvrir notre présentation de collecte. Même si vous ne pouvez pas participer à ce financement, nous serons ravis de vous accueillir sur la ferme et vous faire visiter notre structure. 

Les dons peuvent aussi se faire par chèque, à l'adresse ci-dessous (les contreparties seront évidemment identiques à celles indiquées sur MiiMOSA).

GAEC Ferme du Parilou

3 Le Theron, 15 230 Paulhenc 

 

ON COMPTE SUR VOUS !!!

Romain et François

 

 

Si vous voulez des photos de l'illustration de l'avancement du chantier, c'est par ici.

Le chantier: Nous avons commencé en janvier 2022 par effectuer nous même le terrassement du bâtiment en évacuant presque 10 000 m3 de sable et de terre (oui, la montagne est belle mais elle n'est pas plane).

Le terrassement vu de la colline surplombant le site de l'exploitation.

La maçonnerie, quant à elle, a commencé en septembre 2022,  et c'est maintenant au tour de notre bâtiment de sortir de terre avec la pose de la charpente.

Pose de la charpente bois traditionnelle, avec un futur bardage bois pour se fondre dans le paysage. 

L'aménagement intérieur du bâtiment : tout le matériel est déjà livré et stocké sur le site de l'exploitation. C'est donc la météo et le budget qui vont déterminer si la salle de traite sera montée et opérationnelle en mai afin de commencer notre production (ce qui nous permettra de rembourser les premières annuités bancaires).

Ensuite, nous installerons nous-mêmes l'ensemble des barrières du bâtiment et des abreuvoirs. Enfin , avec encore un peu de courage, nous construirons le laboratoire de transformation qui doit respecter les normes sanitaires européennes afin de garantir une qualité de produit.

Mots-clés du projet : Projet, Résilience (lait, viande, vaches rustiques, associés), respect de l'environnement, respect des animaux, produits qualitatifs. 

Pour plus de photos : https://photos.app.goo.gl/8wPoErkWiDn64jXT6

A bientôt.

Contreparties

Pour 10 euros ou plus

Un grand merci !

Tout simplement, notre reconnaissance pour votre don.

Choisie 6 fois

Pour 15 euros ou plus

Pack 1 : Une belle photo

Nous vous enverrons une belle photo personnalisée de notre ferme !

Disponibilité

avril 2023


Livraison

Nationale


Choisie 3 fois

Pour 30 euros ou plus

Pack 2 : Des produits en contrepartie

Envoi de produits fabriqués à la ferme dès que possible (yaourts, crème fraiche et fromage blanc) + pack 1.

Disponibilité

septembre 2023


Livraison

Nationale


Choisie 49 fois

Pour 60 euros ou plus

Pack 3 : Parrainage d'une vache

Vous pourrez nommer à votre guise une petite velle dès sa naissance et vous recevrez des nouvelles et photos durant sa vie sur notre exploitation + pack 2.

Disponibilité

septembre 2023


Livraison

Nationale


Choisie 30 fois

Pour 100 euros ou plus

Pack 4 : Une demi-journée à la ferme

Vous pourrez nous accompagner pendant une demi-journée afin de découvrir l'exploitation, ses animaux et son environnement + Pack 3. (3 personnes max le même jour)

Disponibilité

juillet 2023


Livraison

Nationale


Choisie 9 fois

Pour 149 euros ou plus

Pack 5: Venez manger chez nous !

Repas (1 couple et enfants) au sein de la ferme avec des produits fermiers (viandes, légumes, laitages...) + pack 4. Durant l'été 2024

Disponibilité

juillet 2024


Livraison

À retirer sur place


Choisie 3 fois

Pour 300 euros ou plus

Pack 5: Le petit WE à la montagne !!

Venez découvrir pendant un WE nos territoires, notre ferme et nos activités. Logement à la ferme + pack 4 Durant l'été 2024.

Disponibilité

juillet 2024


Livraison

À retirer sur place


Choisie 6 fois

Pour 20 000 euros ou plus

Don libre !

Equivalent du montant en viande de la ferme, sur une base de 25€/kg de viande.

Quantité restante

0


Choisie 1 fois

Don libre

1

Sélectionnez un projet

en fonction de la thématique, de sa localisation ou des contreparties.

2

Choisissez une contrepartie

et ajustez si vous le souhaitez le montant de votre contribution.

3

Recevez vos produits

ou profitez des séjours et expériences que vous avez choisis.

4

Partagez votre expérience

sur les réseaux sociaux @miimosa_fr pour continuer de soutenir le projet et son porteur.