Des fromages de brebis BIO à la Bergerie de la Roizonne

par 

Julien et Cathy VAN EE

Don avec contrepartie

Créer un nouvel atelier à la Bergerie de la Roizonne, implantée en Matheysine depuis 2012 : production bio de fromages et yaourts de brebis.

Auvergne-Rhône-Alpes

Roizon le Bas, Nantes-en-Ratier, France

81%

111

Contributeurs

13 010 €

sur 16 000 €

Projet financé !

Le 29 mai 2023

En soutenant ce projet, vous oeuvrez pour :

Présentation du projet

La Bergerie de la Roizonne est implantée à 800 m d’altitude, sur le plateau Matheysin, à 40 km de Grenoble.

C’est Julien qui l’a créée puis développée depuis 2012.

Passionné depuis petit de nature et d’animaux, bricoleur-touche-à-tout, il a construit une ferme à son image : diversifiée, respectueuse de la nature et du bien-être des animaux, ancrée sur son territoire et… en perpétuel développement 😉 !!

La ferme regroupe actuellement plusieurs ateliers, tous menés en Agriculture Biologique :

·      Un élevage de 140 brebis et d’agneaux de race Thônes et Marthod,

·      Un élevage plein air de 12 cochons,

·     Une production de légumes de plein champs, menée en traction animale avec notre jument Amlette.

Amlette en pleine action, lors des dernières portes ouvertes de la ferme.

Les 30 hectares de prés, de parcours et de cultures situés autour de la ferme permettent de produire l’essentiel de l’alimentation des animaux. L’été, les brebis montent en alpage dans l’Oisans, à Villard Raymond. L’ensemble des productions est vendu en direct et en local.

Après 10 ans à soutenir Julien dans ses projets et aussi à piloter des projets associatifs et solidaires, Cathy – sa compagne – a enfin décidé de rejoindre cette aventure paysanne …

A 40 ans passé, il n’est pas trop tard pour se lancer dans l’fromage !!

L’objectif est donc de créer un nouvel atelier de production de yaourts et de fromages de lait de brebis à partir de notre troupeau actuel. Car oui, la Thônes et Marthod, en plus d’être la plus belle race de brebis (très objectivement ! 😉), est une race dite « mixte » : elle peut produire à la fois de la viande et du lait. Par ailleurs, elle « dessaisonne » naturellement et peut donc agneler au printemps ou à l’automne. Comme nos brebis montent en alpage l’été, nous avons décidé de les traire après l'agnelage d'automne….

A partir d'Octobre 2023, 80 brebis issues du troupeau actuel seront traites. L’intégralité de ce lait sera transformé sur la ferme en divers produits laitiers (yaourts, fromages lactiques et produits dérivés, tommes…) qui seront ensuite vendus essentiellement en direct en Matheysine, à Herbeys et à Grenoble.

Fromages dits "lactiques": frais, crémeux ou sec.

Les agneaux tèteront leurs mères jusqu'à un poids de 15 kg, puis ils seront séparés et élevés comme actuellement avec de l’herbe, du foin et des céréales bio. Un autre lot de brebis sera conservé pour un agnelage de printemps, orienté uniquement sur la production de viande. Les cochons pourront continuer à profiter du plein air mais aussi du « petit lait » issu de la transformation fromagère. Enfin, nous continuerons à faire un « grand potager » avec Amlette et à vendre les surplus de légumes.

Voici donc en quelques mots notre nouveau projet de ferme et de vie !

Pour le mettre en œuvre nous allons devoir réaliser divers aménagements, constructions, équipements… pour un coût total estimé à 80 000 €, qui sera financé par de l’apport personnel, des prêts bancaires et nous l’espérons votre soutien !

À quoi va servir la collecte ?

Premier objectif : isolation d'un tunnel et achat d'une cuve fromagère pour 11 000 €

 

La ferme actuelle est constituée d’un tunnel isolé dans lequel est hébergé notre troupeau, d’un tunnel de stockage de fourrage et d’un bâtiment en bois qui permet d’entreposer du matériel et du fourrage.

Vue de la ferme. A droite le tunnel avec le troupeau, à gauche celui à isoler

L’évolution de la ferme va nécessiter la construction d’une fromagerie et bien sûr d’une salle de traite. Nous avons étudié de nombreuses options, avant de nous arrêter sur celle qui nous semble la plus pertinente en termes de coût et d’organisation du travail : la salle de traite sera construite dans le tunnel isolé (c’est l’hiver, il faut éviter que l’eau ne gèle !) avec les brebis à proximité.

Les agneaux eux auront besoin d’un nouvel hébergement confortable, une fois séparés de leurs mères (à 1 mois et demi environ) car il n’y aura plus assez de place dans le premier tunnel isolé.

Nous souhaitons donc faire isoler notre second tunnel afin que tous nos animaux passent l’hiver dans de bonnes conditions.

Le cœur de ce projet c’est la fabrication de produits laitiers de brebis. Pour fabriquer des yaourts, on réalise un traitement thermique en chauffant le lait à 80 °C puis on le refroidit avant de l’ensemencer et de le mettre en étuve. Pour la tomme, on chauffe le lait à 32-33 °C puis on réalise les différentes étapes (maturation, ensemencement, emprésurage, décaillage…) à cette même température ou un peu plus chaud.  

Premier essai de tommes: affinage en cave à vin !

Afin de faciliter notre travail quotidien, nous souhaitons acheter une cuve électrique avec programmateur de température. Elle servira à la fois pour la fabrication des yaourts et celle des tommes. Elle pourra aussi être utile pour d’autres transformations (bleu, pérail…), si nous diversifions la fabrication dans les années à venir.

Deuxième palier : une étuve pour les yaourts : 5 000€ de plus 

Lorsque nous avons commencé à parler de notre projet autour de nous, tous le monde s’est exclamé : Ah… les yaourts de brebis : c’est trop bon !

Et vous les yaourts, vous les aimez comment? Nature, sucré ou au coulis de fruits...? ;)

Alors oui, nous allons faire d’excellents et onctueux yaourts de brebis et pour cela nous avons besoin d’une étuve. Nous souhaitons une étuve qui soit équipée d’un système de refroidissement et conservation au froid. Ainsi on simplifie le travail et pas besoin d’une chambre froide supplémentaire !

Troisième objectif : 3 000 € de plus pour une mezzanine en bois et la plantation d’arbres fruitiers

Même si nous allons optimiser tous nos espaces pour s’éviter la construction d’un nouveau bâtiment, nous risquons d’avoir besoin de nouveaux lieux de stockage. Nous envisageons donc la construction d’une grande mezzanine en bois, au-dessus de la fromagerie.

Nous souhaitons aussi dans les années à venir planter des arbres fruitiers (entre 10 et 20) autour de la ferme pour retenir l’eau, faire de l’ombrage et brise-vent, limiter l’érosion…

En participant à cette collecte vous contribuez au soutien de l'agriculture locale, paysanne et biologique. 

Si vous ne souhaitez pas participer via la plateforme MIIMOSA, vous pouvez nous faire parvenir un chèque à cette adresse :

GAEC La Bergerie de la Roizonne

114, route du viaduc de la Roizonne - 38350 NANTES EN RATTIER

D'avance, un grand MERCI!

 


Suivez nous sur les réseaux sociaux :

Contreparties

Pour 10 euros ou plus

Une déco pour le frigo !

Préparez votre frigo à accueillir nos bons produits avec un magnet illustré avec le tout nouveau logo de la Bergerie de la Roizonne.

Disponibilité

juillet 2023


Livraison

Nationale


Choisie 6 fois

Pour 25 euros ou plus

Un petit plaisir gourmand

Avant de découvrir toute notre gamme, faites-vous plaisir avec un bon yaourt nature de brebis (500 g) ou 2 fromages lactiques (frais ou mi-crémeux).

Disponibilité

novembre 2023


Livraison

Locale


Choisie 21 fois

Coup de

Pour 50 euros ou plus

Un panier frais

Vous avez les papilles curieuses ? et bien c’est parfait : vous trouverez dans ce panier frais : un yaourt nature, un fromage frais assaisonné et une brique de fromage plus affinée !

Disponibilité

janvier 2024


Livraison

Locale


Choisie 28 fois

Pour 100 euros ou plus

Au cœur de la Bergerie : visite et dégustation !

Venez visiter la ferme, découvrir les réalités de notre quotidien et déguster nos produits. Vous repartirez également avec un panier frais ou 400 g de tomme (envoi postal possible pour celles et ceux qui habitent loin).

Quantité restante

18


Disponibilité

février 2024


Livraison

Nationale


Choisie 12 fois

Pour 150 euros ou plus

La gourmandise est le meilleur des défauts 😉

Vous n’arrivez pas à choisir ? Ce "panier gourmand" est pour vous ! 400g de tommes, un yaourt, un fromage frais aromatisé, une brique et 1 pot de fromage à tartiner aux fines herbes. Pour celles et ceux qui sont loin : pas de jaloux.ses ; on vous envoie une tomme entière d’1 kg. A partager… ou non!!

Quantité restante

26


Disponibilité

janvier 2024


Livraison

Nationale


Choisie 9 fois

Pour 300 euros ou plus

*** Explosion de papilles ! ***

Venez passer une journée inoubliable à la ferme : visite, dégustation, échanges sur les réalités du quotidien des paysan.ne.s de montagne. Ensuite nous vous servirons un repas composé avec 100 % produits de la ferme. Enfin, vous repartirez avec un panier gourmand de l’ensemble de nos produits laitiers. Alors... ? Elle est pas belle la vie ?!

Quantité restante

24


Disponibilité

mars 2024


Livraison

À retirer sur place


Choisie 6 fois

Don libre

1

Sélectionnez un projet

en fonction de la thématique, de sa localisation ou des contreparties.

2

Choisissez une contrepartie

et ajustez si vous le souhaitez le montant de votre contribution.

3

Recevez vos produits

ou profitez des séjours et expériences que vous avez choisis.

4

Partagez votre expérience

sur les réseaux sociaux @miimosa_fr pour continuer de soutenir le projet et son porteur.

J-2

Prêt rémunéré

7,50%

Agrandissement d'un élevage caprin en Nouvelle-Aquitaine

Sécurité et souveraineté alimentaire

Biodiversité

Emplois et territoires

183 980 € collectés

Objectif 200 000 €

91%

gaec sionneau

Germond-Rouvre, France