De belles vaches pour de belles pommes de terre

par 

Victor LEFORESTIER

Don avec contrepartie

Aidez-nous à financer nos premières génisses pour remettre de l'élevage sur notre ferme de grande culture !

Bourgogne-Franche-Comté

Sainte-Colombe, France

96%

41

Contributeurs

16 935 €

sur 17 500 €

Projet financé !

Le 28 juillet 2022

En soutenant ce projet, vous oeuvrez pour :

Projet

Finance et impacts

Contributeurs

41

Actualités

Commentaires

2

Documents

Présentation du projet

Nous sommes paysans en Normandie, dans le Pays de Caux, sur 115 ha. Nous cultivons du plant de pomme de terre, des betteraves rouges et sucrières, des céréales et du lin fibre. C'est aujourd'hui la 4ème génération qui produit des pommes de terre sur notre ferme. Nos pratiques sont en constante évolution, aussi bien dans les champs qu'autour des champs.

Depuis plus de 15 ans, nous cultivons sans labour, pour préserver la vie du sol et lutter contre l'érosion. Par l'expérimentation et l'échange avec d'autres agriculteurs en France et à l'étranger, nous avons développé les couverts végétaux d'intercultures diversifiés et fournis.

En 2019, nous avons pris le tournant de l'agriculture biologique pour aller encore plus loin dans le développement de la biodiversité à l'échelle de la ferme, pour multiplier les oiseaux et les auxiliaires, et pour prendre encore davantage soin de nos sols. C'est un grand changement pour notre ferme : notre rotation, nos cultures, nos clients et nos outils changent. Il est prévu que l'ensemble de la ferme soit en agriculture biologique en 2025, à ce jour 85% de nos champs sont engagés. 

Le plus grand changement dans notre assolement est le retour de la prairie temporaire, qui représente désormais 25% de la surface de la ferme. Ce choix nous a semblé une évidence pour construire une structure de sol performante qui s'appuie sur les processus biologiques et stimule la vie du sol. Le mélange que nous semons dans ces prairies contient des graminées et des légumineuses qui captent l'azote de l'air et le stockent dans leurs racines pour le libérer pour les cultures suivantes. 

La fertilité est un maillon important de l’agroécologie. Pour renoncer aux engrais de synthèse, ou faire avec moins d’engrais venant de l’extérieur de la ferme, il nous faut gagner en autonomie et développer des sols en santé. Or sans élevage nous exportons une partie de la prairie par la vente de fourrage, ou bien nous la broyons au sol ce qui consomme des carburants fossiles et est contraire à l’objectif de stocker davantage de carbone dans nos sols. 

Nous avons l’herbe, les couverts végétaux à chaque interculture, il ne manque plus que des vaches pour les pâturer et ainsi construire un système durable et cohérent.

Le pâturage nous permettra de restituer toute cette biomasse au sol, et d'accélérer sa digestibilité tout en construisant la fertilité du sol pour produire les pommes de terre qui suivront dans la rotation. La prairie, et les couverts, pâturés par les bovins, stimuleront la vie sous le sol et aussi à la surface du sol par tous les décomposeurs des bouses, des oiseaux qui y trouveront leur nourriture et les pollinisateurs qui profiteront des fleurs de légumineuses. Sans animaux, une partie de ces êtres vivants n’aura pas sa place.

Ce mode d'agriculture ne produira pas uniquement de bonnes pommes de terre mais aussi de la viande d'excellente qualité nutritionnelle : élever des bovins 100% à l'herbe (sans aucun grain) c’est produire une viande riche en oméga 3, et avec un meilleur ratio oméga3/oméga6. C’est aussi respecter le bien être des bovins adaptés à la vie en extérieur, faits pour pâturer toute l’année, et recréer du lien en vendant directement aux consommateurs.

Relancer l’élevage sur la ferme représente un investissement de 17 500€ pour les génisses qui deviendront nos futures vaches, et 12 000€ de matériel : des clôtures pour entourer nos champs et les subdiviser, des abreuvoirs, et des barrières pour les attraper quand elles ont besoin de soin. 

À quoi va servir la collecte ?

Sans vaches depuis 37 ans, nous partons donc de 0 !

La collecte va donc servir à acheter :

- dans un premier temps : les génisses : 17 500€

Si, grâce à vous nous dépassons cet objectif, vous pourrez m'aider à financer également, pour 7 500€ de plus : 

- l'insémination des génisses : 600€

- le matériel de clôture : 3500€

- le matériel d'abreuvement : 3400€

Montant total : 25 000€

Ce projet ambitieux nous conduit à développer de nouveaux savoirs-faire tout en nous appuyant sur l'expérience de ceux qui construisent l'agriculture régénérative aux 4 coins du monde. 

Merci pour votre soutien dans cette belle aventure, dont la pertinence agricole et écologique nous semble une évidence !

Pour ceux qui souhaiteraient participer sans passer par la collecte en ligne, vous pouvez envoyer votre contribution par chèque par voie postale à l'adresse: 

EARL du Moret, 12 rue de la forge, 76740 ERMENOUVILLE

Elisabeth, Benoist, et Victor Leforestier

Contreparties

Pour 10 euros ou plus

Merci beaucoup !

Merci pour votre contribution !

Choisie 3 fois

Pour 25 euros ou plus

Gardons le contact

Vous recevrez notre info lettre chaque saison, pour tout savoir de nos vaches et de nos champs !

Livraison

Nationale


Choisie 8 fois

Pour 50 euros ou plus

Bienvenue dans nos champs

Venez à deux passer une matinée à la ferme pour l'inauguration des pâturages ! Vous recevrez en plus notre info lettre !

Choisie 4 fois

Pour 100 euros ou plus

Les rois de la fête

Vous êtes invités à 2 pour une après midi découverte complète de la ferme et on vous prépare une soirée festive. Bien sûr vous recevrez aussi notre lettre de nouvelle !

Livraison

À retirer sur place


Choisie 5 fois

Pour 200 euros ou plus

Les rois de la fête gourmands !

En plus de profiter d'une après midi découverte et de la soirée festive, repartez avec 5kg de viande et on vous réserve un colis !

Livraison

À retirer sur place


Choisie 13 fois

Don libre

1

Sélectionnez un projet

en fonction de la thématique, de sa localisation ou des contreparties.

2

Choisissez une contrepartie

et ajustez si vous le souhaitez le montant de votre contribution.

3

Recevez vos produits

ou profitez des séjours et expériences que vous avez choisis.

4

Partagez votre expérience

sur les réseaux sociaux @miimosa_fr pour continuer de soutenir le projet et son porteur.